Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

AGOA 2017 : DE L’ESPOIR POUR LE SECTEUR PRIVE TOGOLAIS

Dans le cadre du Forum AGOA 2017, le Secteur privé togolais a organisé le mercredi 9 août 2017 au Centre Panafricain ETI (Ecobank Togo) à Lomé, une session au cours de laquelle les opérateurs économiques et les banques ont mené d’importantes discussions. Tout au long du Forum, le secteur privé s’est révélé être à la quête de financements visant la promotion de l’intégration économique.

Les travaux structurés en trois panels portaient sur trois principaux thèmes :

  1. Financement du commerce d’exportation africaine : rôle des banques et institutions du développement,
  2. AGOA, défis et opportunités,
  3. L’intégration économique, force et perspectives.
une-5

Outre ses principaux sujets de discussions, les participants se sont penchés sur des solutions relatives au financement du commerce et la promotion des affaires au Togo et en Afrique.

Mr Germain MEBA, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) figurait parmi les illustres participants. Pour lui, le secteur Privé est un maillon important dans le processus de l’AGOA et l’optimisation des avantages de l’AGOA requiert une synergie des actions des entreprises. Dans cette optique, il a également exprimé le vœu d’une collaboration étroite entre les Chambres de Commerce et d’Industrie d’Afrique.

Pour sa part, M. Thierry AWESSO, le vice-président du Conseil National de Patronat au Togo a mis l’accent sur le fait le secteur privée togolais fasse des efforts pour maitriser le marché américain afin de mieux y positionner nos produits.

Pour les entreprises locales, ce qu’il faut retenir est qu’AGOA ouvre des portes pour l’exportation mais avant, il faut bénéficier de l’aide des banques pour produire. Pour ce faire, il est indispensable se conformer au respect des normes Internationales de commerce pour espérer convaincre ces dernières.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.