MAMAN-PRENEURS

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

/ « Mes enfants m’aident beaucoup dans mes activités ».Olivia de Souza
« Mes enfants m’aident beaucoup dans mes activités ».Olivia de Souza
Apres un BTS tourisme et une école de commerce , Olivia De Souza se lance à la naissance de son deuxième enfants dans la cuisine.Elle nous raconte sa vie de cuisinière.


Pouvez-vous vous présenter à nos lectrices ?
Je m’appelle Olivia de Souza j’ai 45 ans je suis née et j’ai grandi en Côte d’Ivoire.A l’âge de 18ans je suis partie pour la ville de Tours en France où j’ai continué ma scolarité et eu mon baccalauréat. Je suis mère de 4 enfants, ma dernière a eu 2 ans le 2 juillet dernier .Depuis 2011, j’ai choisi de rentrer vivre au Togo mon pays d’origine.Pourquoi le Togo ? parce que toute ma vie j’ai été étrangère partout où j’ai vécu et j’avais envie enfin d’être chez moi et de ne plus entendre les gens me demander «D’où venez vous  ? »
Après un BTS tourisme et une école de commerce, je me suis lancée à la naissance de mon deuxième enfant dans la cuisine et depuis je m’y plais.
Pourquoi avez-vous choisi le domaine culinaire ?
Cuisinière avant tout parce que j’aime les gens j’aime transmettre j’aime rendre heureux et rendre service, et mon métier de cuisinière me permet vraiment de poser ces actions envers ma clientèle.

Racontez-nous comment vous y êtes arrivé ?
Quand j’étais étudiante, j’utilisais mes frères et amis comme cobayes pour goûter mes plats qui attiraient beaucoup de personnes , environ 15/20 personnes autour d’un plat. Quand j’ai commencé à travailler, je ramenais une gamelle au travail tous les jours et mes collègues ne cessaient de me complimenter sur les odeurs. Ceux qui avaient la chance de goûter s’extasiaient. Les commandes ont commencé à affluer. Certains ont commencé à faire des commandes pour leurs évènements du week end. C’était le début de mon activité. Quelques années plus tard après avoir accouchée de mon 2eme fils, j’ai commencé à rencontrer des difficultés dans mon activité. Insatisfaits des restaurants Africains de la place , nombreuses sont les personnes qui venaient se plaindre chez moi de ce que l’Afrique n’étaient pas bien représenté , du manque de raffinement de la cuisine proposée (comparant souvent à mes plats) ,ainsi que du bruit qui gâchait l’ambiance.
Ces plaintes m’ont données l’idée d’élargir mes propositions de service et de professionnaliser mon business. Je débute une formation que je ne termine malheureusement pas car je n’arrivais pas à gérer en même temps , les commandes , ma vie de mère et le reste. Mais également parce que je me suis rendue compte que les propositions de formations de ce CAP , ne correspondaient pas à la typologie de la cuisine que je souhaitais proposer.
Désireuse de travailler rapidement, je décide ensuite d’ouvrir une table d’hôte du nom de « Les saveurs d’Olivia » , qui est un succès dès le premier jour. L’avantage de ce métier est la mobilité : j’ai la possibilité de voyager, de rencontrer des gens , d’apprendre d’autres cultures et de me former.

Avez-vous été accompagnée à vos débuts ? Et si oui, par qui ? L’êtes-vous toujours ? Et si oui, par qui ?
J’ai toujours beaucoup été soutenu par mes clients. Je leur raconte tout. Ils savent tout de moi et ressentent mes humeurs dans ma cuisine. Mes clients sont mes banquiers, mes coachs, et depuis quelques années j’ai rencontré l’homme de ma vie celui avec qui je suis en phase totale, c’est ma moitie la pièce du puzzle qui me manquait. Ile me soutient.
Parlez nous en quelques mots de votre entreprise.
Mon entreprise « L’atelier des sens » est une petite entreprise familiale que j’ai ré-ouverte à Lomé en 2012 .Je n’ai pas beaucoup d’employés je fais quasiment tout toute seule j’embauche des extras au besoin sinon je m’organis

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *