Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

News

A PROPOS

LES PREMIERS PAS VERS LE FORUM AGOA 2017 AU TOGO
Le prochain Forum de l’AGOA aura lieu à Lomé fin 2017. En prélude à cet important rendez-vous économique, le Chapitre AWEP-TOGO, organisateur phare de l’évènement, multiplient les rencontres d’informations et les ateliers de formation. Dans cette optique, un grand Road Show est programmé et se déroulera à divers endroits sur toute l’étendu du territoire national du 13 Juin au 24 Juillet 2017. A priori, ce Road Show consistera à mener une tournée de mobilisation et de sensibilisation sur le Forum AGOA.
Les premiers éléments du Road show de Lomé ont été d’actualité le 13 Juin dernier.

A PROPOS DU FORUM
A l’occasion de cette 16ème édition du FORUM AGOA, le Togo et les dames de la branche locale d’AWEP s’apprêtent à accueillir des acteurs économiques venant de 38 pays et plus de 1.000 délégués.
Parmi les participants de ces prochaines assises AGOA, il y aura de hauts fonctionnaires des États-Unis et d’Afrique ainsi que des membres américains et africains du secteur privé et de la société civile.
Le chronogramme de cette grande rencontre économique reste à être dévoilé au public.

UNE PLATEFORME DES PRODUCTEURS PREVUE
Pour les dames awep du Togo, la mobilisation active pour le Road Show ne devrait pas se limiter à informer, échanger et organiser des ateliers de proximité sur le Forum AGOA 2017. Elles comptent saisir cette occasion pour rencontrer, recenser et regrouper les producteurs du TOGO en vue de la mise en place d’une plateforme des producteurs avec un annuaire numérique. Selon la Présidente de l’AWEP-Togo, cette plateforme reste indispensable car elle permettra de fédérer toutes les énergies.
En clair, AWEP-TOGO veut par cette plateforme commune, initier une véritable dynamique de réseautage des entreprises togolaises et par la même occasion, créer un cadre de communication, de mobilisation et de sensibilisation sur les défis à relever pour optimiser nos exportations et mieux tirer profit des avantages qu’offrent AGOA.

AGOA

Depuis 2000, l’AGOA a permis aux produits originaires des pays admissibles d’Afrique subsaharienne d’accéder au marché américain en franchise des droits de douanes. En plus des 4600 produits bénéficiant du Système Généralisé de Préférence (SGP), l’AGOA permet à plus de 1800 produits supplémentaires d’accéder au marché américain. En 2015, l’AGOA a été prolongée jusqu’en 2025.
Selon certains spécialistes, le prolongement de l’AGOA à 2025 donne un nouvel élan aux pays éligibles pour exploiter ses avantages tels que les généreuses règles d’origine et l’accès en franchise au marché américain pour plus de 6400 lignes tarifaires.

Le Trade hub et AGOA en Afrique Subsaharienne
Le projet West Africa Trade and Investment Hub (Trade Hub) de l’USAID accompagne la loi AGOA en apportant une expertise nécessaire aux pays de l’Afrique subsaharienne dans le but de leur permettre de mieux saisir les opportunités offertes par ladite loi, et assurer la compétitivité des chaines de valeur à fort potentiel économique sur les marchés régionaux, internationaux et plus particulièrement vers le marché américain.

Les entreprises maliennes et AGOA
Le 1ier Mars 2017, le Trade Hub en collaboration avec certains partenaires au Mali (le ministère du Commerce, l’APEX-Mali, la CCIM et le comité AGOA) a organisé un atelier sur les opportunités d’exportation pour les entreprises maliennes à travers AGOA et le SLE (le schéma de libéralisation des échanges) de la CEDEAO. Cette rencontre, marquée par la présence de M. Kara Diallo représentant de l’USAID et spécialiste de l’AGOA, s’est tenue au Grand Hôtel de Bamako avec deux objectifs phares : 1- Faire prendre conscience par les producteurs et exportateurs des opportunités d’affaires qu’offre l’AGOA 2- Sensibiliser et former davantage sur les procédures d’exportation et les normes d’exigences d’accès tant au niveau du Mali qu’au niveau des États-Unis.

AGOA au Sénégal
Le Sénégal est éligible à l’AGOA depuis le 2 octobre 2000 et aux préférences liées aux textiles et vêtements depuis le 23 avril 2002. En 2015, le Sénégal a exporté vers les Etats-Unis d’Amérique pour 71.949.000$ US, dont 15.939.000 sont entrés en franchise de droit de douane dans le cadre de l’AGOA et du Système Généralisé de Préférences (SGP). Cependant, toujours en 2015, des produits éligibles à AGOA en provenance du Sénégal, pour une valeur de 7.742.000$ US, n’ont pas bénéficié de la franchise en douane pendant que les produits étaient éligibles. Source : AfricTelegraph

Sénégal, Industrialisation sous AGOA
Sur l’industrialisation du Sénégal, l’homme d’affaires Pierre Goudiaby Atépa, le PDG d’Atépa Technologies a avancé qu’il est en train de réaliser pour l’Etat du Sénégal, le parc industriel de Dakar qui va dans la droite ligne de ce qu’il a écrit dans son livre « Oser ». Il en est à la première phase de ce parc industriel, qui a pour ambition de faire délocaliser certaines entreprises européennes jusqu’au Sénégal pour pouvoir profiter de l’AGOA, l’accord commercial signé il y a plusieurs années avec les Etats-Unis. L’accord permet aux industriels sénégalais d’exporter des produits en Amérique sans droits de douane et sans contingentement.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.